La course à pied Les blogs courseapied.net : lenglenus

Le blog de lenglenus

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-08-28 02:05:03 : L'épreuve de la fée Clamartus

Les premiers groupes de population s'installent à Clamart à la Préhistoire comme l'indique la découverte dans le bois d'armes et d'outils en pierre polie et d'un monument mégalithique. Fin du VIIème siècle : un acte mentionne pour la première fois, l'existence de Clamart sous le nom de "Claumar" ou "Clanmar". Cette dénomination d'origine celtique signifierait le clos de l'étang. Au XIème siècle, les premiers documents officiels attestent de la présence d'habitants sur le lieu-dit "Clamart". Serfs et vilains constituent le noyau de la population. Les habitations se regroupent autour de l'Eglise St-Pierre St-Paul. Le bourg se divise en 4 seigneuries (les fiefs Chef-de-Ville, de Clamart proprement dit, de l'Hôtel-Dieu et le fief St-Martin) qui forment des centres économiques indépendants et des unités juridiques distinctes. La forêt, quant à elle est le lieu des mystères. Elle pullule de lutins, elfes, fées, sorcières, et aussi de gens en short et basket. Ces runners troublent la quiétude des lieux et une fée (la fée Clamartus) va les soumettre à une terrible épreuve…

Le site du KWAK :
http://kwak.elfes.net

Les réactions

Par Sedef, le 2007-08-28 08:07:44
Pépito, appareil photo confisqué !
Le respect se perd parmi les jeunesses et ce n'est pas sans appréhension que j'envisage le déplacement dans le chnord.
D'autant que les affreux frogus seront là !

Par Pépito, le 2007-08-28 08:12:26
C'était pas mon appareil !
Je pense qu'il faut aller voir du côté de Cruella qui m'a l'air dans le coup ? Mais j'ai rien dit.

Par Sedef, le 2007-08-28 08:19:09
Cruella va se retrouver embastillée dans la citadelle dès samedi.

Par Brinouille, le 2007-08-28 09:03:02
Oh Sedef la jupe te va fort bien...so british ! Mais comment fait il pour garder la ligne en s'enfilant des tartes tropéziennes ?
Bon alors et cette VMA de 25, elle en est où ?

Par Enzo, le 2007-08-28 09:23:09

Taille de guêpe pour la fée dans sa nouvelle tenue 2007/2008 .. ;-))

Un poil plus court et il n'y aurait rien à envier à la tenue (d'époque) de Suzanne la bien nommée ..

Belle équipe en tous cas ....

Par JP II, le 2007-08-28 09:33:09
Entraînez vous les gars, je viendrai vous mettre minable un de ces jours !

tremblez !

Par RX, le 2007-08-28 09:34:19
Sedef si tu peux me rendre mes chaussures pour samedi ... promis, j'viendrais pas t'affronter sur le 10 !!!

Par flash, le 2007-08-28 09:39:53
Pepito, c'est la grande grande forme là ! ça sent le peak final pour Lille. J'ia hâte

Par Krusti, le 2007-08-28 09:48:04

Vous avez de plus retrouvé la banane d'Hélène ?
C'est trop fort.

Par Pépito, le 2007-08-28 09:50:42
Bien vu Krusti. Sans doute une bouteille à la mer d'Hélèn, "a message in a bottle"...

Par MarieL, le 2007-08-28 10:06:52
J'adooooooooooooore la Fée Clamartus !!! Très tendance les couleurs ! Si elle pouvait garder sa jupe pour courir samedi....ça nous éviterait de prendre une ramée , hein Pepito ?!!!

Par NarbéLiméro, le 2007-08-28 10:09:53
Et comme d'hab. je ne suis pas présent pour les grands rassemblements d'Autruches, c'est vraiment trop injuste ...

Par Fanfan, le 2007-08-28 10:35:28
Mine de rien çà pourrait bien devenir notre "vincennus tour" à nous du Dimanche matin. Beau parcours et belle équipe, à refaire c'est clair.

Par angelo, le 2007-08-28 10:53:11
C'etait un beau Lenglenus' Tour.. oui à refaire.., d'autant que nous sommes visiblement sous protection d'une bonne fée.

Par STEGU, le 2007-08-28 11:06:47
11 personnes sur la photos, ça ressemble à une équipe de foot ça.
Bravo pour les 31km et connaissant un peu le coin, il me semble que ce n'est pas toujours plat...
Belle course, enfin belle sortie quoi ..

Ca fait qqchose de voir Pepito en runner, bonne reprise.

Par Pépito, le 2007-08-28 11:13:24
@Stegu,
Certains ont eu la même réflexion, seule la troisième risque d'être à notre avantage et encore devant des Frogus enervés, ça serait un duel au sommet, la finale idéale, le France/Brésil de la grande Brune...
;o)

Par Doumé, le 2007-08-28 12:14:32
Bravo, bravo! Keskon a fait dimanche comme parcours car moi je m'y pers un peu? On a fait 15,7 km?!...

Par Pépito, le 2007-08-28 12:18:24
En gros oui, 15,7 mais tu as coupé un peu à la fin. Tu as peut-être fait 5 à 600 mètres en moins !
Par rapport à Nico tu as fait 16 km en moins ;o)))

Par nicopsa, le 2007-08-28 16:10:28
Oui mais moi je tourne à la Zywiec!!!!

Par Doumé, le 2007-08-28 18:00:45
Si j'ai fait 15 bornes en 1h09 (durée que j'ai couru), c'est pas si mal! Bravo Pépito pour ton accélération sur la fin de la côte, je n'ai pas pu suivre! J'ai comme qui dirait "explosé"!!

Par PARISI, le 2007-08-30 07:55:42
Quelle ambiance !!!
Et quelle imagination aussi !!!
SEDEF en fée !!! fallait y penser !!!
En tous cas , la panoplie lui va très bien !!!

Parisi

Par Krusti, le 2007-08-30 15:24:26
Donc d'aprés toi Pépito, Doumé aurait coupé. et de 5 à 600 mètres. Mazette.

Les transferts c'est toujours du 1° au 30 Septembre ? ;-)

A demain, sinon à samedi.

Par Pépito, le 2007-08-30 17:40:27
Pour Doumé, le Garmin forumer parle de lui même, Doumé a bien coupé la boucle violette. Le garmin a bine failloté, c'est un appareil digne de confiance, il a la Francisque et a brillé de Vichy à Laval.

Pour les transferts, c'est en effet à cette période mais ça peut-être après on parle alors de transfert hors-période ;o)

Par Krusti, le 2007-08-30 17:42:54
Merci,

Nous chiffrerons notre proposition in ou hors période, nous avons besoin chez les frogus de coupeurs émérites.
La saison sera longue.

Par Delphine, le 2007-08-30 21:38:16
Oooooooooh excellent! Là j'avoue que Sédef en fée ça le fait. Il ne manque plus qu'un chapeau pointu sur la tête et c'est Merlin l'Enchanteur.
A bientôt autour de la piste.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


La tribu des kwakers prêt à affronter la terrible épreuve.
Première énigme : qui a pris la photo (si vous trouvez, vous pouvez m'appeler Arthur) ?


Troublée pendant sa sieste, la fée Clamartus déboule et
décide d'infliger une épreuve à nos branquignoles.


Lecture solennelle de l'épreuve, le public est « toutoui ».


Rx s'éxécute...


Mais c'est bien mal connaître nos transalpins qui ont plus d'une carte dans leur sac !


A deux doigts de se faire gauler car le Philou les a cafté !


Les équipes se forment, certains se dérobent, "alea jacta est" et "tutti frutti"!


Des binômes expérimentés ne semblent pas effrayés par l'épreuve.
Pour ces vieux couples, c'est presque même une routine !


Certains en profitent pour raconter des anecdotes dans le dos de la rombière.


Mais tout le monde sait qu'il faut partir équipé avec sa potion magique :
31 km pour Nico qui tourne à la fiole de Zywiec.



Ligne Bleue : une portion du Paris-versailles du 8ème au 11ème km.
Boucle rouge : parcours dans le bois de Clamart (forêt de Meudon) : 15,7km
boucle mauve : 1,6km
1- Rond point de l’anémomètre
2- Un des parcours santé (boucle)
3- Carrefour de la patte d’oie
4- Carrefour des fonds de la Chapelle (10km)
5- Rond point des Ursines
6- Route royale



Les 5 billets précédents

2007-08-17 13:16:35 : Lenglenus Mystère - La Réponse..... - 3 photos - 39 réactions

Une part de Tropézienne à celui ou celle qui démasquera l'invité mystère du Clamart Tour du 15 août chez les Lenglenus.....
Un indice : c'est une autruche qui n'aime pas l'eau....mais qui aime la Tropézienne....

Le site du KWAK :
http://kwak.elfes.net

2007-07-26 01:46:05 : Marvejols-Mende : L’after. - 29 photos - 23 réactions

A lire avant : http://lenglenus.courseapied.net/billet.php?idbillet=3878

Marvejols-Mende : L'after.

Le Semi-marathon Marvejols-Mende est un course sur une distance atypique supérieure à la distance habituelle du semi-marathon, 22,400 km. L'initiative de ce périple est née le 25 décembre 1972 où quatre hurluberlus (Jean-Claude Moulin son copain Begnatborde et les frères Boudet) braveront la caillante de l'hiver pour relier les deux villes. La première édition verra le jour le 22 juillet 1973 avec 153 coureurs au départ. René Murat ( 1h21 ) et Denise Seigneuric (2h07) seront les premiers à graver leur nom au palmarès de cette course qui allait devenir mythique. Aujourd'hui les plus grands athlètes mondiaux viennent fouler le sol de la Lozère en compagnie des anonymes. Tout le monde vient pour la course, mais aussi pour l'esprit qui l'anime. Car Marvejols-Mende, c'est aussi un département qui vit au rythme de la course durant un long ouikend avec ses centaines de bénévoles, un public, un staff et des vedettes qui méritent notre confiance. Des premières animations du vendredi soir au réveil du lundi il se passe des choses autour de cette course et sur ce que l'on peut déjà appeler " l'after Marvejols-Mende 2007 ".

C'est l'objet de ce billet qui comme d'habitude aura pour but d'informer, éclairer et livrer des secrets autour de cette course mais aussi sur la préparation et de la récupération de certains coureurs.


Part I : remise des récompenses à la Salle des Fêtes de Mende à 16 h.

Part II : récup passive et tentative de déstabilisation Frogussienne.

Part III : aligot party (et à partir de minuit le tour de la ville en petite tenue).

Part IV : récup' au mont MIMAT (1067m), domaine des causses (ensemble de plateaux calcaires de 700 à 1 200 m).

Part V : l'Initiation.



- Infos supplémentaires sur la course :

http://www.marvejols-mende.org/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Semi-Marathon_Marvejols-Mende

- Blog d'Enzo

http://enzo.courseapied.net/billet.php?idbillet=3890


Ze site du kloub :
http://kwak.elfes.net

2007-07-24 17:12:19 : Marjevols-Mende : vous reprendrez bien un peu de Goudard en dessert ? - 42 photos - 30 réactions

Ce billet décrit la course côté "in", le prochain sera consacré au "off" ou "la meilleure façon de récupèrer d'un Marvejols-Mende".

Arrivée le samedi après-midi sous une pluie battante, nous prenons nos quartiers au Lycée Chaptal de Mende après avoir récupéré nos dossards. Petite balade dans les rues étroites de cette ville médiévale afin de se délasser les gambettes, nous décidons de prendre place derrière une assiette de pâtes au beurre/Steak le tout arrosé d’un gros rouge. Retous au bercail pour une petite nuit. Réveil à 5h45 pour le petit déjeuner pris en compagnie de la Légion Etrangère et de nombreux concurrents au troquet du coin. 7H00 embarquement pour Marvejols dans les bus prévus à cet effet. Attente dans le gymnase où nous retrouvons des forumeurs comme un autre turboV2 DidierD. Echauffement sur la piste cendrée de Marvejols puis direction la ligne de départ où l’on retrouve le Poulpe. Tout le monde est impatient de se lancer à l’assaut du Goudard…
En attendant les CR, les résultats des Autres Ruches :
- El Philou : 01h28mn35 (67ème place)
- La Troïka : Enzo/Sedef/RX : 01h39mn (219/220/222ème place)
- Ze Fonz : 01h52mn51 (851ème place)
- Dave : 1h50
- La doublette : Jibé/Pépito : 02h08mn03 (1819/1820ème place)


Le CR du Philou :

Départ samedi matin 8h30 de la porte d'Orléans, légèrement différé d'un petit quart d'heure de causerie pour attendre tout le monde au rendez-vous (Sedef, Enzo, RX, Pépito, Jibé, JPII, David et moi). Bison fûté voyait rouge pour ce jour de grand départ... et en effet, on a été ralenti jusqu'à Orléans par la N20 ; ensuite, l'autoroute s'est progressivement dégagé. Vers 14h, pause déjeuner dans un bled juste après Clermont où le patron de la pizzéria nous vante d'autres adresses (?) pour trouver des pâtes, à croire qu'on a un look pas vraiment rassurant ou que c'était l'heure de la sieste... finalement, les pizzas étaient très bonnes. Remise en route avec une fin de parcours sous les orages auvergnats, plutôt costauds. Enfin l'arrivée à Marvejols. Au village Départ, on examine les listes des inscrits, je récupère mon dossard, les autres ont le leur à Mende, en particulier Sedef avec sont dossard préférentiel (de 1 à 300) ! (on dit Maître Sedef non ? :)) on regarde aussi les photos des éditions précédentes de l'épreuve, généralement courues sous la chaleur et manifestement même les meilleurs ont l'air d'en baver... puis on reprend les voitures avec l'idée de reconnaître le parcours, tout de même, on s'est pas tapé 600 bornes (que) pour faire la fête. Eh bien pas du tout ! le parcours on l'a loupé, pourtant ça ressemblait bien au profil, 3-4 km de faut plat puis une montée plus marquée, mais voilà, quand le compteur de la voiture indique déjà 12 km, le panneau de Mende indique qu'il reste 15 km donc 27 ça fait trop ! (le parcours fait 22,4km). Au village Arrivée à Mende, tous le monde récupère sont dossard puis direction l'hébergement dans le lycée Chaptal réaffecté pour l'occasion. En soirée, petite balade dans le centre de Mende plutôt joli avec pas mal de vielles pierres. On trouve un resto qui fait le menu "sportif", avec normalement du poulet, mais, pour cause de rupture de stock !, il est remplacé par du steack, le tout accompagné par des pâtes en un, deux puis trois grands plats, ça bouffe bien les autruches !! d'ailleurs le patron commence à froncer les sourcils... retour au lycée, faut monter 5 étages, puis dodo.
Dimanche, lever tôt pour le RDV du p'tit dèjeuner au bar du coin à 6h15 car les navettes en bus partent de Mende dès 6h30 ! les yeux sont plutôt embrumés, manifestement y'a que Sedef et moi qui sommes du matin... la conversation est assez sommaire... A coté, des légionnaires (légion étrangère) viennent s'installer, il y a les futurs premiers de la course parmi eux et pourtant ils se permettent de manger de viennoiseries au p'tit dèj, pas très pro tout ça ! vers 7h, départ dans le bus pour Marvejols, ça virole pas mal, arrivée avant 8h, donc plus d'une heure avant le départ, ça laisse le temps de bien se préparer. On file tous s'échauffer sur une piste à coté du village, puis c'est le rapprochement vers la ligne de départ. Pépito et Jibé s'avancent tranquillement tandis qu'avec Enzo et RX on se faufille sur les cotés pour grapiller quelques mètres avant la ligne. 9h c'est parti, on fait les 500 premiers mètres tortueux ensemble en zigzaguant pour passer devant puis, me sentant en forme, j'accélère tout seul en remontant le peloton. Je ratrappe Sedef dans le 2ème kilomètre, puis je continue, en doublant quelques autres têtes connues et petit à petit le peloton se fait de plus en plus fin. L'ascencion du Goudard (km 4 à 9) est comme prévu très dure avec des passages à 10% et la chaleur qui comence à se faire sentir. Après le village (km 8), il reste encore une grimpette, avant de basculer dans la descente vertigineuse. Elle doit bien faire environ 15% dans les premiers kilo et la voute plantaire de mon pied droit commence à chauffer sérieusement, je réduis donc et me fait dépasser par une dizaine de coureurs. Ensuite, la pente s'adoucit et je repasse tout ceux qui mon doublé (yes ! hé hé !). Seconde ascension, le Chabrit (km 13 à 19), ça commence en pente douce sur 2-3 kilo puis ça devient plus raide, les coureurs sont très éparpillés mais je continue à doubler et mes sensations sont toujours bonnes. Le sommet est assez difficile, avec une longue ligne droite puis une série de virages dans le hameau. Enfin, la vallée qui donne sur Mende, belle descente avec un bon rendement (19 à 20 km/h), par chance la douleur au pied de tout à l'heure à disparu. Enfin, l'arrivée dans Mende avec une belle cote de 800m que j'arrive encore à passer à belle allure (dernier kilo en 3'42). Au final, je termine 67ème en 1h28'36sec, pour un objectif de 1h30', c'est parfait ! le ravitaillement, comme tout le long du parcours est excellent. Sedef, RX et Enzo arrivent dans les 220ème places en 1h39' pour un objectif de 1h40', les autruches ont donc encore bien assuré. JPII et David arrivent un peu plus loin tandis que Pépito et Jibé finissent en un peu plus de 2h en se permettant de faire du tourisme (photos...), du tourisme de haute intensité tout de même !
Lundi matin, nous sommes tous très courbaturés, plus même qu'au marathon de Paris, les deux cols sont vraiments usant. Sedef avait l'idée d'un petit décrassage en cote en matinée, finalement nous optons pour les voitures en allant au sommet du plateau qui dommine la ville en ayant préparer les casses-croute. La vue est magnifique mais la flotte nous oblige à pique-niquer sous une espèce de hutte dans les bois, c'est la "séquence trapping" du week-end, finalement on mange bien avec pas mal de chocolat, avec la Guiness c'est manifestement le point faible du groupe. Début d'après-midi nous reprenons les voitures pour le retour, avec en bonus une bonne rincée à la station service. Retour agrémenté d'un bon nombre d'arrêts sur les aires d'autoroutes, avec consommation de... tablettes de chocolats, eh oui ça se confirme ! 22h, arrivée à la Porte d'Orléans, maintenant va falloir récupérer complètement !

Voilà, un super week-end. Malgré la difficulté de l'épreuve, il reste que cette course, dans un cadre magnifique, est très bien organisée, les 35 années d'expérience se ressentent, avec un public chaleureux qui se masse sur les sommets (genre tour de France) pour nous encourager. Nous n'avons vraiment eu aucune difficulté pratique et l'ambiance dans groupe était excellente (merci les gars). Expérience à refaire... J'espère que ce sera aussi bien pour Lille.

Classement par équipes hommes :
1- Athlétisme Lozère - 1
2- CA sapeurs pompiers du Gard
3-Montpellier Athlétisme
4-AS Pierrefitte
5-ACF Montpellier
6-Alès Cevennes Athlétisme
7-CA Brive
8-La foulée d'Annemasse
9-Athlétisme Lozère - 2
10-Montpellier UC
11- XVème Athletic Club
12- CJF Fleury les Aubrais
13- Athlétisme Lozère - 3
14- Velay Athlétisme
15- SC Privas


http://www.courseapied.net/forum/msg/39811.htm
http://www.marvejols-mende.org/index1.htm

La suite de la course :
http://lenglenus.courseapied.net/billet.php?idbillet=3884

Ze site du kloub :
http://kwak.elfes.net

La suite en image

2007-06-06 01:09:58 : K vs K (Kwak vs Krusti) - 21 photos - 29 réactions

• Kompte rendu de la Kourse de Krusti :
Une fois n’est pas coutume, rendons hommage à un Frogus qui avait annoncé un chrono sous les 30’ à Vincennes, promesse tenu. Krusti est bien passé sous la barre avant de passer sous le bar de l’industrie.

• Ici Krusti nous livre dans une interview sans concession les secrets de sa réussite :
http://www.youtube.com/watch?v=L95PP3LLuSc

• Après les quelques vidéos des arrivées de Philou, Fanfan, Las Pépitas, Helveticus, Pierrot, Baggy :
http://www.youtube.com/watch?v=z-mE7KgljVA
http://www.youtube.com/watch?v=HICMlTXr_nU
http://www.youtube.com/watch?v=HZmzT2KqvBA
http://www.youtube.com/watch?v=EfxjwV5UQJg
http://www.youtube.com/watch?v=81m48vDjRU4
http://www.youtube.com/watch?v=IUSFr9hBsh4

• Revenons en photos sur ce que l’on peut appeler aujourd’hui un exploit hors du commun qui n’hésitons pas non plus à le dire a rendu l’homme meilleur !

Pour finir de la vraie course sur tapis vert avec le trail d'Ecouves et d'Alencon et notre crevette orange :
http://perso.orange.fr/trail61/

El Ultimo de la Fila.



Ze site du kloub :
http://kwak.elfes.net

2007-05-27 12:18:41 : Retour sur le 100km de Chavagnes du 19 mai 2007. - 24 photos - 23 réactions

Tout a commencé par un pèlerinage : le trajet en TER de Nantes à Montaigu. Une trentaine de minutes d’émotions dans ce train déserté par les autochtones puis arrivé dans cette gare de Montaigu où les lascars, Jibé, Baltha et Duduche ont débarqué pour rejoindre Chavagnus à bord de la Duduchemobile.
Direction le gymnase qui va nous servir de dortoir pour une courte nuit, couché vers un peu plus de 11h00 et réveil à 3h30. Nuit entrecoupée par les ronflements d’un cent-bornard d’un bon quintal et ayant la respiration d’un réacteur de l’A380. J’oublierai plus mes BAB (bouchon anti-bruit) la prochaine fois !
Les photos de la nuit et du réveil ont malheureusement été « erase » par un APN récalcitrant. On ne verra donc pas le réveil et le départ de la troupe :o(
Je laisse les photos et les vidéos parler d’elles-mêmes. On y voit quand même Jibé à la buvette en train de gloutonner successivement des cahuètes, des olives, des chips, du saucissons et un Ricard très appuyé puis repartir sur la piste de Dance. Cette histoire de 100km est plutôt floue, un départ normal puis un fléchage étonnant, des gens en vélo, des buvettes, etc…

Jibé à la Buvette
http://www.youtube.com/watch?v=pp5h7gb3lec

Course de Baltha
http://www.youtube.com/watch?v=RX8-Igg11bA

Course de Jibé
http://www.youtube.com/watch?v=C-Bt_wJDRgc


Arrivée de Jibé
http://www.youtube.com/watch?v=0x2VxMNvZcs

Arrivée de Baltha
http://www.youtube.com/watch?v=_hocsTRdG7k

Arrivée de Jean Luc
http://www.youtube.com/watch?v=OYqgMaAcuDY

La course et les témoignages de quelques cent-bornards
http://www.courseapied.net/forum/msg/39209.htm#bas
http://www.courseapied.net/forum/msg/39309.htm


Ze site du kloub :
http://kwak.elfes.net

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net